Rechercher
  • katherinelaureat

Prêt immobilier : comment éviter le refus de prêt ?

Depuis plusieurs mois, une demande de prêt immobilier sur deux est refusée par les banques. Il est donc utile de comprendre comment maximiser ses chances.



Pourquoi une telle situation ?

Les taux immobiliers ont augmenté depuis le début de l’année 2022. En effet, le taux moyen sur 20 ans, par exemple, s’élevait à 1 % en janvier, contre 1,95 % en ce mois d’octobre.

Donc actuellement, plusieurs phénomènes se conjuguent pour expliquer la difficulté à obtenir un accord de crédit. En plus de critères, strictes sur l'endettement imposés par le HCSF (cf https://www.klpatrimoine.com/post/les-conditions-d-octroi-de-crédit-de-plus-en-plus-strictes) actuellement les banques sont bloquées par ce qu'on appelle le taux d'usure. C'est le taux maximum tout compris (taux de crédit, assurance, garanties et frais annexes) au dessus duquel les banques ne peuvent pas prêter. . Aujourd'hui,, il a été révisé et fixé à 3,05% max pour des prêts à taux fixe d'une durée de 20 ans et plus.

Donc, si vous avez un taux de crédit à 2,5%, quand vous avez plus de 45 ans et que vous payez votre assurance un peu plus chère que les autres, vous êtes confronté au taux d'usure.

Une solution peut-être de prendre une délégation d'assurance, c'est à dire une assurance autre que celle de la banque, une assurance externe, souvent moins chère. Pour cela vous devez faire appel à un professionnel spécialisé, qui, en plus de comparer les offres vous, vous permettra des garanties équivalentes voir meilleures que l'assurance emprunteur de la banque.


Préparer son dossier de crédit.

Dans ce contexte tendu, il est plus que jamais important de présenter un dossier exemplaire. Pour vérifier la bonne gestion de vos ressources, vous devez fournir, avec votre demande de prêt immobilier, les 3 derniers relevés de tous vos comptes bancaires, afin d'étudier votre comportement financier et la gestion de vos revenus. Il faut donc montrer des comptes "propres" sans découverts bancaires répétitifs, commission d'intervention, dépenses compulsives et dépenses en jeux d’argent. . Pendant trois mois vous devez être exemplaire et montrer que vous avez la capacité de rembourser vos dettes et éviter le surendettement.


Présenter un apport suffisant.

Pour obtenir un prêt immobilier, il est généralement recommandé de présenter un apport personnel qui représente environ 10 % du montant total de l’opération. Cette somme servira à financer tous les frais annexes : les frais de notaire, de garantie, frais de dossier. Et évidemment, plus votre apport est important, plus vous aurez de chances d’obtenir votre crédit immobilier.


Faire jouer la concurrence.

Pour trouver la meilleure offre, le secret est de faire jouer la concurrence.

En effet, le prêt immobilier est un produit d'appel pour les banques afin de fidéliser une nouvelle clientèle sur le long terme.

En faisant appel à un courtier, vous gagnerez du temps, et il pourra vous orienter vers la banque qui vous propose le meilleur prêt en fonction de votre profil et de votre projet. Un crédit immobilier ne résume pas uniquement à un taux. Un courtier, par sa connaissance du marché bancaire, des différents acteurs et différents produits, saura vous aider à préparer votre projet et pourra vous conseiller sur d'autres solutions si besoin.

8 vues0 commentaire